Brève de projet au Pérou : le projet Habla Mujer en plein bouillonnement

Semaine (du 5 juin) chargée à San Juan de Lurigancho, dans la banlieue de Lima, où notre partenaire Cenca intervient à travers le projet Habla Mujer, avec le soutien de Frères des Hommes

« Comment développer mon petit commerce ? »
L’un des objectifs de ce projet, qui veut renforcer le rôle des femmes au sein de leur communauté, est de proposer un accompagnement sur le plan économique. Le 23 mai, une dizaine de femmes ont commencé la formation « Comment développer mon petit commerce ? ». Mettre en place des outils de gestion simples et accessibles, trouver de nouveaux services, produits ou marchés, communiquer pour attirer de nouveaux clients… Au total, ce sont 8 sessions de formation active et collaborative qui vont avoir lieu. Les femmes qui ont déjà une petite activité économique s’entraident et sont force de propositions. En amont de ces formations, Marie Bouret, volontaire de Frères des Hommes chez Cenca et Jesus Quispe (en charge du volet économie et entrepreneuriat du projet) ont effectué des visites de chaque commerce afin de comprendre au mieux les activités et les besoins des femmes de Mariategui.

Du côté des formations techniques, les 15 femmes qui participent aux cours de couture à San Juan de Lurigancho arrivent presque à la moitié de leur cursus. Maintenant qu’elles maitrisent les différentes machines et les différentes techniques, elles commencent à produire des pièces complètes telles que des pochettes ou des porte-monnaie. Une étape importante pour elles car elles voient leurs efforts se concrétiser. Le jeudi 8 juin débutera une seconde formation technique en pâtisserie. L’objectif n’est pas seulement de former les femmes à un métier, mais aussi de les accompagner dans la construction de leur projet professionnel, que ce soit lancer leur propre entreprise, s’organiser entre elles afin de créer une coopérative, ou bien dans la recherche d’un emploi.

Oublier le stress de la maison, des enfants, du mari
Sur le plan social, les femmes de Mariategui continuent à se réunir une semaine sur deux, le lundi soir. Cet espace, uniquement réservé aux femmes et animé par des femmes, permet de créer un environnement sûr où elles peuvent s’exprimer. C’est ce qu’a rapporté l’une des participantes lors de la dernière réunion : « Vous faites en sorte que l’on oublie les difficultés du quotidien, le stress de la maison, des enfants, du mari et de discuter entre nous de ce que l’on aime ou de ce que l’on aimerait. Cela éveille beaucoup en nous. »

Le projet soutient aussi les artisanes du collectif « Talentos Artesanales ». Le 26 mai elles se sont réunies pour réfléchir autour du thème « Développer mon atelier créatif de tourisme solidaire ». Un premier temps de réflexion qui a laissé place à la pratique avec des exercices concrets : créer une affiche promotionnelle de l’atelier de tourisme solidaire et estimer le coût de l’atelier afin de calculer le prix du service. L’objectif est qu’à l’issue de plusieurs séances de discussion et de mise en situation, les différentes associations ou coopératives qui forment ce collectif mettent en place leur propre atelier créatif à destination des touristes.