Rwanda, les paysans acteurs de leur développement

Au Rwanda, 80% de la population vit dans les campagnes. Mais les surfaces propices à l’agriculture vivrière, elles, prises en étau entre érosion des sols et accaparement des terres, ne cessent de diminuer. Résultat, de moins en moins de Rwandais peuvent se nourrir correctement : ils n’ont pas accès à une alimentation saine et variée et à ses apports nutritionnels indispensables.

Date de début : 2016
Date de fin : 2017

Localisation
Rwanda, province du Sud, districts de Nyaruguru et Huye

Populations accompagnées
1 000 personnes (élèves, familles, instituteurs, nutritionnistes, usagers, organisations paysannes et autorités locales)

Budget  : 36 000 €

8 initiatives-phares pour lutter contre la malnutrition au Rwanda

Avec le soutien de Frères des Hommes, les familles paysannes deviennent actrices de leur propre développement et font un pas de plus vers leur autonomie. En 2016, elles vont développer localement 8 initiatives-phares.

D’une durée de 20 mois chacune, elles ont un objectif commun : travailler en concertation pour lutter contre la malnutrition dans chaque localité.

Avec Frères des Hommes, les paysans appliquent leurs solutions

Au total, plus d’un millier de Rwandais vont bénéficier de ces 8 initiatives, réparties sur plusieurs lieux : au sein des écoles, au sein des centres de santé, au sein des villages, les premières concernées sont les familles, organisations paysannes et autorités locales des
environs.

Différentes activités sont prévues.

Principalement :
- la mise en place de champs « modèles » sur ces
différents lieux. Enfants, familles des environs et personnels
y apprennent à cultiver des champignons et autres légumes

- l’animation de campagnes de sensibilisation à une
alimentation équilibrée (la tenue de réunions quotidiennes, l’achat de matériel pédagogique, l’organisation de formations…)

Partenaires & bailleurs

Au Rwanda

Duhamic-Adri - Association pour le développement rural intégré
Adenya - Association pour le développement de Nyabimata

En France