RDC : le renforcement des capacités pédagogiques des équipes de formation

En Juin 2015 pendant 3 jours, le pôle formation de Frères des Hommes est intervenu auprès de l’APEF, son partenaire en RDC. L’objectif était de renforcer les compétences des formateurs et animateurs sur la construction et de structuration de référentiels de formation et engager un travail continu d’amélioration de guides de formation.

Après une analyse collective des besoins des formateurs et animateurs de l’APEF, 3 journées de séminaire réunissant l’équipe pédagogique du centre de formation ont étés organisées avec le pôle formation de Frères des Hommes.
L’objectif était d’engager un processus de formalisation de référentiels de compétences et de formation (selon l’Approche Par Compétences). Pour ce faire, la méthodologie privilégiée a été celle d’un apprentissage collectif ancré dans les pratiques et l’expérience de chacun. Chaque séquence de travail comptait au moins un cas pratique analysé en groupe et basé sur des situations réelles rencontrées à l’APEF.

Le séminaire s’est clôturé sur la définition d’un calendrier d’élaboration progressive de guides pour aiguiller les formateurs et animateurs dans leur travail quotidien. A l’issue de ce temps, un support pédagogique sur mesure alliant apports méthodologiques et productions issues des travaux de groupes a été élaboré afin de reprendre l’ensemble des échanges et de poser les pistes d’activités pour la poursuite des activités.

Continuer à travailler ensemble

Après les trois jours de séminaire de formation de formateurs sur les référentiels comme outil de formalisation de leurs pratiques, le grand défi était est de continuer à travailler ensemble. Nous avons donc lancé avec notre partenaire une dynamique d’appropriation des méthodes travaillées en formation. La forme que nous lui avons donnée est à la fois collective (animation d’ateliers par le responsable pédagogique et le volontaire de Frères des Hommes sur place) et individuelle (accompagnement de chaque formateur). Pour tous ces temps nous travaillons entre Bukavu et Paris, avec le responsable pédagogique de l’APEF, un volontaire de Frères des Hommes et le pôle formation : préparation des ateliers de travail collectif et discussions autour des modalités d’accompagnement des formateurs notamment. Les ateliers permettent ainsi d’alimenter les référentiels et surtout de les adapter au contexte de l’APEF. L’accompagnement individuel se fait ensuite pour préciser certains points et ajuster.