Le contexte

"Former pour transformer" est un projet, collectif, regroupant 6 projets terrain visant l’amélioration des conditions de vie des populations vulnérables. Ces populations sont composées de paysan(e)s, d’artisan(e)s et de femmes du secteur informel.

6 pays

[le Pérou, la République démocratique du Congo, le Rwanda, Haïti, le Sénégal et la France]

1 dispositif d’échange et d’apprentissage

[collectif sur la formation vecteur de transformation sociale]

3 phases de trois ans

[avec une première phase de mars 2017 à février 2020]

1 220 000 €

[de budget sur la première phase]

9 organisations

9 organisations de la société civile s’engagent dans un collectif d’acteurs. Leurs pratiques et leurs stratégies d’accompagnement seront capitalisées et partagées pour animer une analyse transversale. Cette analyse transversale vise à créer de nouvelles ressources et enrichir les pratiques et les stratégies de chaque organisation partie prenante.

Le collectif est composé de :

Adenya - Association pour le développement de Nyabimata [RWANDA]

Apef - Association pour la promotion de l’entreprenariat féminin [RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO]

Cenca, institut de développement urbain [PÉROU]

Duhamic-Adri (Association pour le développement rural intégré) [RWANDA]

Fedina (Foundation for Educational Innovations in Asia) [INDE]

Frères des Hommes [FRANCE]

MPP (Mouvement paysan Papaye) [HAÏTI]

UGPM (Union des Groupements Paysans de Meckhé) [SENEGAL]