Sénégal - Le développement des capacités de production des artisans

En dehors de Dakar, les ateliers sont souvent isolés et de très petite taille. De ce fait, les maîtres-artisans ne sont pas très informés de l’évolution et des attentes du marché et ne parviennent donc pas à se développer et à s’assurer des revenus décents. Dans le cadre de sa politique de formation et de renforcement des capacités des menuisiers, la Kora-PRD a donc décidé de mener des sessions de formation spécifiques. L’enjeu : favoriser l’innovation au sein des ateliers et rendre la production plus compétitive sur le marché de l’ameublement et des huisseries.

Formation en prototypes pour l’innovation

Chaque année pendant les 3 ans du projet, une formation a été organisée pour renforcer la mobilisation des maîtres-artisans. Pour ces derniers, ces formations auront été l’occasion de découvrir de nouvelles techniques de montage et des produits innovants tels que des portes de sécurité, des étagères démontables, des tables-bancs, des meubles de coin qui répondent aux demandes d’un marché toujours plus urbain.

Et les 95 maîtres-artisans formés sont unanimes : ces formations ont considérablement renforcé leurs savoir-faire ! Aujourd’hui, ils ont amélioré la qualité et les innovations de leurs productions.

Mise en place d’une centrale d’achats et de mutuelles d’équipement

L’accès au bois est un problème majeur pour les artisans menuisiers au Sénégal. Frères des Hommes et la Kora-PRD avaient donc décidé d’accompagner le projet de pérennisation d’une centrale d’achats de bois, développé par l’Agence pour la promotion et le développement de l’artisanat. Pour des raisons de crise politique en Guinée, la commande de bois passée en 2009 est toujours bloquée, ce qui empêche pour lors la mise en place d’achats groupés au sein d’une centrale.

Initialement, il était également prévu d’accompagner l’installation de mutuelles d’équipement. Cependant le projet étatique, qui prévoyait de déléguer la gestion de 10 mutuelles aux artisans de l’ONP Bois dans 10 régions du Sénégal, n’a pas vu le jour. Des conflits d’intérêts entre les ministères en charge du dossier ont en effet empêché le développement de cette action.

Frères des Hommes et la Kora-PRD n’abandonnent pas pour autant les artisans ! Pour avancer sur ces 2 points, nous avons décidé de mettre en place un programme complémentaire cofinancé par l’Union européenne. De nouvelles activités, que nous vous proposons de découvrir au dos de votre Témoignages & Dossiers, vont permettre aux artisans d’améliorer leurs capacités de production et leurs conditions de travail.

Cet article est paru au Printemps 2012 dans Témoignages et Dossiers, mensuel d’informations citoyennes réalisé par l’équipe de Frères des Hommes. Pour découvrir les autres articles de ce numéro, cliquez ici.
Mise à jour: mercredi 21 mars 2012