Sénégal - La formation des apprentis menuisiers

Par l’apprentissage, les artisans proposent aux jeunes déscolarisés et sans emploi de vraies perspectives d’avenir. Aussi, pour permettre aux apprentis d’acquérir des compétences essentielles et aux artisans d’harmoniser et de promouvoir leurs pratiques de formation, Frères des Hommes et la Kora-PRD ont mis en place 3 activités majeures.

Organisation de sessions de formation

Dans les 7 régions où elles ont été menées, les formations en prérequis, dessin technique et sculpture organisées par l’ONP Bois ont connu un véritable succès. Il a même parfois été impossible de répondre à l’engouement suscité, comme par exemple à Touba où plus de 500 personnes voulaient s’inscrire aux formations !

Et les résultats ne se sont pas fait attendre : après seulement quelques cours, notamment en dessin technique et sculpture, les artisans ont appliqué les connaissances acquises et ont gagné en autonomie. Aujourd’hui, ils sont plus compétents dans l’exercice de leur métier et les productions des ateliers se sont améliorées, notamment en ce qui concerne les finitions des meubles et les motifs de sculpture.

Élaboration de chartes de compétences

Capitaliser et formaliser le dispositif de formation représentait un enjeu majeur. Aujourd’hui, l’harmonisation des pratiques va permettre d’améliorer la qualité des produits et valorisera ainsi le rôle de formateur des maîtresartisans. En enrichissant leurs capacités techniques, ils seront mieux à même de gérer les apprentis dans leurs ateliers.

Dans le cadre du projet, 3 chartes de compétences ont donc été élaborées : une sur l’ensemble du métier de la menuiserie artisanale et 2 sur la conception et la fabrication de produitsphares (portes, fenêtres et charpentes). Pour chacune d’elles, un comité d’artisans a répertorié les compétences à acquérir et les tâches à réaliser.

Dans un deuxième temps, des contenus de formation ont été déclinés pour servir de supports pédagogiques aux maîtres-artisans et aux apprentis dans les ateliers. Ainsi, pour chaque tâche, le comité d’artisans a dégagé les objectifs, les prérequis et le matériel nécessaires à son accomplissement, les difficultés susceptibles d’être rencontrées lors de la réalisation ou encore la durée d’apprentissage estimée.

Production et diffusion de 300 manuels

Au terme du projet, 3 référentiels en prérequis, dessin technique et sculpture sur bois, et 1 manuel des compétences pour la fabrication d’une porte et d’une fenêtre à destination des formateurs et maîtres d’apprentissage ont été élaborés.

Ces 4 documents vont être diffusés auprès des formateurs et artisans qui ont participé à l’élaboration des contenus ainsi qu’aux différentes organisations régionales de l’ONP Bois, et ce dès le 1er trimestre 2012. Ces référentiels seront également mis à disposition des instances publiques, notamment les Chambres de métiers, pour les inciter, à terme, à prendre en charge le dispositif de formation dans leur région.

Contenu des formations

Cours de prérequis : apprentissage de la langue française en rapport avec la menuiserie et des mathématiques, utilisation d’instruments de mesure et de traçage (règle, équerre, mètre…).

Cours de dessin technique : connaissances dans le tracé de figures géométriques et les techniques de prise de dimension ; lecture et réalisation de plans suivant les normes du dessin industriel.

Cours de sculpture sur bois : Acquisition de savoirs liés à l’outillage, à l’inscription des motifs sur le bois et à l’exécution des modèles.

Nombre de participants aux formations

Cet article est paru au Printemps 2012 dans Témoignages et Dossiers, mensuel d’informations citoyennes réalisé par l’équipe de Frères des Hommes. Pour découvrir les autres articles de ce numéro, cliquez ici.
Mise à jour: mercredi 21 mars 2012

En images

Ce diaporama contient 10 images